L’équipe La Relance Saint-Calixte vise la mairie et le conseil municipal de Saint- Calixte aux élections municipales du 7 novembre prochain

Entouré d’une équipe dynamique, Marc Michaud sera entouré de Mme Lucie Chagnon, qui sera candidate dans le district 6, de Mme Maryline Defoy, (district 5), de Messieurs Alexandre Mantha (district 4), Nicolas Larose (district 3), Jean-Marc Héroux (district 2) et Jocelyn Hosson (district 1).

La Relance Saint Calixte Photo 20210914, Jocelyn Hosson, district 1, Jean-Marc Héroux, district 2, Nicolas Larose, district 3, Marc Michaud, mairie, Alexandre Mantha, district 4, Maryline Defoy, district 5 et Lucie Chagnon, district 6
Marc Michaud, un ancien conseiller municipal de Saint-Calixte s’est constitué une équipe mixant l’expérience et la compétence avec la relève et le renouveau afin de se présenter aux élections pour être le futur maire de Saint-Calixte.

Marc Michaud et tous ses candidats se sont déjà impliqués auprès d’organismes communautaires et déplorent l’immobilisme que subit Saint-Calixte depuis la dernière élection générale de 2017 ainsi que le manque d’information et les démissions permanentes au sein du Conseil. Les citoyens n’ont quasiment jamais été tous représentés en même temps au Conseil et les décisions sont prises par un nombre restreint de conseillers en place. Actuellement les votes n’engagent que quatre conseillers sur les six que prévoit la loi depuis que la candidate élue aux élections partielles de février dernier a démissionné après seulement deux mois pour occuper un emploi auprès de la municipalité.

L’Équipe La Relance Saint-Calixte veut remettre à l’ordre du jour la gestion compétente des finances de la municipalité. Il n’est pas normal qu’avec la hausse des constructions résidentielles les taxes ne cessent de grimper alors que les services diminuent. Le ramassage de ordures ménagères était bien plus apprécié et à un moindre coup lorsqu’il était effectué par la municipalité plutôt que confié à sous-traitance. Il est vrai que le licenciement sans motif valable de l’ancienne directrice générale appréciée des employés et compétente dans ses taches à obligé le conseil municipal à lui verser une indemnité de 175 000$ plus les frais d’avocats, le tout prélevé à même les taxes des citoyens.

De la même façon, l’Équipe La Relance Saint-Calixte révisera l’annulation de dernière minute, à la veille des élections, du contrat de contrôleur animalier retiré à la SPCA de Saint- Calixte pour être confié pour plus de deux ans à une entreprise inconnue de St-Lin. Cela coûtera encore une indemnisation pour rupture de contrat de plusieurs dizaines de milliers de dollars prélevés à même les taxes des citoyens.

L’Équipe La Relance Saint-Calixte souhaite étudier un projet de construction d’un Chalet des Loisirs et des Sports moins dispendieux et plus conforme aux besoins des citoyens que continuer avec le projet actuel de construction d’un deuxième Centre communautaire au coût de 2,5 millions de dollars, dont plus de six cent mille devant faire l’objet d’une nouvelle taxe spéciale alors que Saint-Calixte dispose déjà du Centre communautaire Guy St-Onge.

Enfin, l’Équipe La Relance Saint-Calixte désire renouer les échanges entre la municipalité et la population, être transparente et solliciter tant les citoyens que les associations de domaine ou communautaires avant les prises de décisions. Aussi, il va être nécessaire de recréer la confiance entre la municipalité et ses employés, confiance qui existait mais brisée en raison de l’autoritarisme malvenu de la direction générale actuelle qui doit restituer le pouvoir décisionnel réel aux élus.

Pour toute ses raisons, il sera possible de vivre une vrai «relance» sociale, culturelle, économique et harmonieuse à Saint-Calixte.