Publicité

Condition de vie des aînés Qu’est-ce qu’on attend pour mieux soutenir les aînés? -Luc Thériault

 

élec

Des engagements clairs

 

 

DSC 0076
Le candidat du Bloc Québécois dans le comté de Montcalm, Luc Thériault, dénonce vertement le peu de cas que les libéraux et les conservateurs ont fait des conditions de vie des aînés depuis 2019. « On les entend sur toutes les tribunes parler des aînés comme de nos bâtisseurs, des gens à qui on doit énormément, pourtant quand vient le temps de les soutenir, ils se défilent. Il est urgent d’agir! » insiste Luc Thériault.

Le Bloc Québécois exige l’augmentation immédiate de la pension de vieillesse à 110$ par mois dès 65 ans. « C’est un minimum vital! Il y a un rattrapage à faire. La pension ne représente plus aujourd’hui que 13 % du salaire industriel moyen. Le 110$ par mois ramènerait le niveau des prestations à 15% du salaire industriel moyen. C’est plus que raisonnable. » commente Luc Thériault.

Luc Thériault explique qu’en diminuant la précarité économique de nos aînés, on réduit la source de biens des maux. « Des aînés qui subissent moins de stress économique ce sont des aînés qui jouissent d’une plus grande autonomie, qui sont moins isolés, souvent moins malades, et qui contribuent à la relance économique! »

Le Bloc Québécois propose de protéger les retraites des aînés.  « Il faut considérer les caisses de retraite comme des créanciers prioritaires en cas de faillite. Il est injuste que les retraités passent après tous les créanciers privilégiés, c’est leur revenu qui est en jeu » dit Luc Thériault.

Le candidat bloquiste enchaîne : « Pour améliorer la qualité de vie des aînés, il faut leur permettre de rester dans leur chez-soi le plus longtemps possible, en toute sécurité et en toute autonomie. C’est primordial pour leur bien-être. » À cette fin, le Bloc propose d’octroyer automatiquement le crédit d’impôt pour les soins à domicile, modifier le crédit d’impôt pour les proches aidants afin qu’il soit remboursable et d’élargir le crédit d’impôt pour l’aménagement de résidences intergénérationnelles. Finalement, en cette aire de pénurie de main d’œuvre, le Bloc propose de bonifier le crédit d’impôt pour permettre aux travailleurs d’expérience de 60 ans et plus de contribuer au marché du travail sans être perdants au niveau fiscal.

« J’en ai assez que les gouvernements successifs tournent autour du pot quand il est question des aînés. S’ils sont une priorité, faut le montrer! Les libéraux discriminent les aînés de 65 à 74, les conservateurs, eux, voulaient repousser leur droit à la retraite jusqu’à 67 ans et n’ont pas augmenté substantiellement les pensions en 10 ans au pouvoir. Depuis 18 mois, le Bloc mène une bataille acharnée pour protéger la qualité de vie des aînés. On s’est battu pour ça, et on ne lâchera pas le morceau car ils ont droit eux aussi à leur dignité! » conclu Luc Thériault

Autorisé et payé par l'agent officiel de Luc Thériault.

 

  • Créé le .